fr en
PROJETS > NICOLAS CHALVIN

« JARDINS À LA FRANÇAISE »
Concert vidéo par Nicolas CHALVIN

D’une durée d’une heure environ, ce spectacle transdisciplinaire s’adresse à tous les publics, en établissant des correspondances entre diverses formes d’expression et de créations artistiques.
Le but est de faire vivre au spectateur une expérience poétique et visuelle inoubliable aux côté de l’orchestre.

Hervé Bailly-Basin et Nicolas Chalvin ont choisi de mettre en regard Nymphea Reflection, chef d’œuvre pour cordes de Kaija Saariaho, avec une création visuelle inspirée des célèbres Nymphéas de Monet, dans les jardins de Giverny. Cette création de 2020 est la base du projet.
D’inspiration impressionniste, et tel un pinceau numérique, la vidéo accompagne une musique délicate, intensément vibratoire et aux atmosphères puissamment contrastées.

Dans la version initale, le spectacle se poursuit avec la Première Suite de Water Music de Haendel. Hervé Bailly-Bazin a conçu une "frise" animée, au-dessus de l’orchestre, qui offre une atmosphère "au fil de l’eau".
L’accueil du public est très enthousiaste, car il s’agit d’une double immersion artistique. La musique et la vidéo s’enrichissent mutuellement et permettent au spectateur de saisir la dimension originale et créatrice.

[ NYMPHEAS ] all over… from Hervé Bailly-Basin on Vimeo.

Hervé BAILLY-BAZIN  

Né en 1958, Hervé Bailly-Basin a suivi des études d’arts plastiques et de philosophie. Centrée initialement sur la peinture, sa pratique artistique s’est transposée dès la fin des années 80 dans les techniques alors émergentes de l’imagerie numérique.
Cette virtualisation de la pratique picturale devint pour lui un moyen de « rêver » la peinture, et d’en explorer plus librement les potentialités esthétiques et poétiques. La possibilité d’enchaîner en séquences visuelles les états successifs de l’image-tableau le conduisit bientôt à la production de peintures animées, dont la sonorisation (« quand l’immobilité se brise, le silence se déchire… ») suscita de nombreuses collaborations avec le monde de la musique contemporaine, et plus particulièrement avec le compositeur Tristan Murail.

Le grand prix audiovisuel de l’Académie Charles-Cros, décerné à Hervé Bailly-Basin en 2002, a consacré cette évolution vers des œuvres transdisciplinaires, dont la lecture image par image ne cesse cependant de faire apparaître une multitude de tableaux, dont il ne lui aurait été possible de peindre qu’une infime partie s’il s’en était tenu à sa pratique primordiale.
Conscient du fait que l’emploi des techniques numériques l’a amené à « modéliser » implicitement sa manière de peindre, il a entrepris ces dernières années de formaliser les chaînes de traitements traduisant l’« algorithme secret » dont il avait présumé l’existence dans un article écrit pour la revue Nov’Art – l’équation génératrice des tableaux qu’il a cœur, à présent, de réaliser.

haut de page

119363 visites depuis le 9 septembre 2018

Isabelle Raché Chappellier
+33 6 33 86 68 06

34 B, Bd de la Marne
59420 Mouvaux
France

Copyright 2014 Music Et Talent - Tous droits réservés I Mentions Légales I Conception : Baweeb